Accueil » Télévision

Souscrire

1. Participation à la mesure

Toute société qui veut faire mesurer une chaîne dans l’étude CIM TV doit être membre du CIM et doit payer la cotisation annuelle. Les chaînes peuvent participer à la Grande Audimétrie et/ou les Rapports Mensuels par Emetteur (voir ci-dessous).
Chaque demande de mesure d’un nouvel émetteur d’un souscripteur actuel de l’étude CIM TV doit être faite au moins 4 semaines avant le lancement. Cette période correspond à la période minimale nécessaire aux préparations techniques.
Pour des demandes émanant  de non-souscripteurs, la période de 4 semaines de préparations techniques ne commence qu’après l’approbation de la demande d’adhésion comme membre par le Conseil d’Administration. Ces demandes doivent donc être faites de préférence 8 semaines avant le lancement.
 
Une chaîne doit rester au minimum six mois dans la Grande Audimétrie. Si une chaîne quitte la Grande Audimétrie avant la fin de ce délai, le souscripteur qui représente la chaîne paiera cependant pendant 6 mois la contribution de la chaîne (30% des frais totaux divisés en fonction du nombre de chaînes inscrites et répartis entre les régies selon le nombre de chaînes qu’elles représentent).
 
Les souscripteurs seront informés du nouvel émetteur le jour du lancement de ce dernier. Pour des raisons de confidentialité, cette communication ne sera pas faite plus tôt.

2. Accès aux résultats pour les médias

Les émetteurs et leurs régies qui sont membres du CIM peuvent s’inscrire à la Grande Audimétrie et/ou pour les Rapports Mensuels par Emetteur.

Grande Audimétrie

Une souscription à la Grande Audimétrie donne droit à une livraison journalière de données à la seconde pour toutes les chaînes qui sont mesurées dans l’étude CIM TV.
Les tarifs pour participer à la Grande Audimétrie sont définis chaque année en concertation avec l’Association Belge des Médias Audiovisuels (ABMA).
Chaque demande de participation doit être faite par le biais du document pdf qui se retrouve dans le bas de cette page. La demande ne sera valable que si le document original est dûment complété et signé par un représentant légal de la société, et s’il est renvoyé par courrier au CIM à l’attention du Président du Conseil d’Administration.

Rapports Mensuels par Emetteur

Les émetteurs qui ne veulent pas souscrire à la Grande Audimétrie ont la possibilité de faire établir des Rapports Mensuels pour leur Emetteur (RME) et/ou un concurrent, et ce pour un groupe-cible et une tranche horaire au choix.
Le RME contient le reach jour moyen, le reach semaine moyenne, le reach mois en cours de la chaîne et les parts de marchés pour toutes les chaînes souscriptrices de la région (Nord ou Sud). Ces rapports sont disponibles mensuellement pour tous les souscripteurs de l’étude CIM TV. Les souscripteurs des rapports RME peuvent acheter des rapports à la demande pour une journée ou tranche horaire spécifique par exemple pour un évenement spécial.
 
Le tarif pour le RME est le suivant:
 
a. Celui qui ne participe pas, via une autre étude tactique du CIM, aux coûts de la Structure Permanente et des études stratégiques (PMP), paie un forfait qui est indexé chaque année. Au 1/1/2016, le montant de ce forfait était de 9.087 €.
b. Les RME sont facturés une fois par an par le CIM. Dans le tableau ci-dessous, vous retrouverez les tarifs annuels, hors TVA, d’application au 1/1/2016. Le tarif est indexé chaque année.
 
 
Émetteur de base
Émetteur supplémentaire
Univers 4 ans et plus + un groupe-cible au choix
17.106 €
5.128 €
Un groupe-cible supplémentaire ou une tranche horaire supplémentaire
5.128 €
2.512 €
 
c. Un rapport supplémentaire pour l'émetteur de base coûte 1.424 euro, pour l'émetteur supplémentaire un rapport 'ad hoc' coûte 356 euro.
d. Les calculs et rapports seront réalisés, à la demande du CIM,par un fournisseur de logiciel certifié. Les frais techniques pour ce service seront facturés directement par ce fournisseur de logiciel au demandeur.

3. Accès aux résultats pour les intermédiaires

Les conditions financières pour l’accès à l’étude tv, pour les agences qui sont membres du CIM, sont réglées par les règles de financement spécifiques pour toutes les études CIM (cliquez ici pour de plus amples explications).
Pour les intermédiaires, les données détaillées à la seconde sont limitées aux chaînes nationales qui ont souscrit à l’étude. Les résultats à la seconde de toutes les autres chaînes mesurées sont agrégés.
 
En plus de ces données, les intermédiaires reçoivent également des chiffres par quart d’heure (rating et share) pour toutes les autres chaînes qui ont obtenu une part de marché de minimum 1% sur tout l’univers (4 ans et plus). Un aperçu de toutes les chaînes qui ont obtenu une part de marché de minimum 1% l’année passé, est disponible sur cette page.

4. Accès pour des tiers

Le CIM prévoit la possibilité pour des bureaux d’audit média d’avoir accès aux données CIM TV. Les conditions financières pour l’accès aux données sont liées à une tarification spécifique (cliquez ici pour de plus amples détails).
Pour de plus amples informations ou pour toute question, n’hésitez pas à prendre contact avec tv@cim.be