Accueil » Out of home

L'étude CIM Out of Home

Combien de personnes passent devant un panneau d’affichage? Quel est leur profil? Quelles sont les performances d'un réseau spécifique d’affichage? Vous aurez la réponse à ces questions grâce à l’étude CIM Out of Home. Cette étude combine les données de déplacements de tous les Belges avec les données d'implantation des panneaux.

1. Le comportement de déplacement des Belges est modélisé sur base de données issues de la précédente étude CIM et d’autres enquêtes publiques de mobilité. Ce modèle a ensuite été appliqué à l’ensemble de la population belge âgée de 12 ans et plus.

On connait donc les déplacements détaillés de chaque individu durant chaque jour d’une semaine (lieu et heure de départ et d’arrivée, segments de routes empruntés, moyen de transport utilisé et motif du déplacement).

Les volumes de déplacements ont été calibrés sur base de données de géolocalisation de flottes de véhicules privées (floating car data), mesures passives du trafic routier (loop detectors) et comptages des utilisateurs des divers types de transports publics.

2. Les régies Out of Home ont encodé de manière précise l’implantation de leurs panneaux, avec un grand nombre de caractéristiques spécifiques, sur une carte digitale de la Belgique. 

La combinaison des données de déplacement et de l’implantation des panneaux permet de calculer, avec une beaucoup plus grande précision, le nombre de contacts accumulés par une sélection de panneaux.

Et l’édition 2017 introduit encore une autre grande nouveauté.

La nouvelle étude Out of Home ne se contente plus de ces contacts classiques potentiels. Pour chaque panneau, un Visibility Adjustment Index (VAI) individuel est maintenant calculé : quel pourcentage des passants a réellement vu le panneau? Ceci se calcule sur base de différents facteurs qui influencent la visibilité : format, hauteur, position, dispositif d’éclairage ou de mouvement… Dans la nouvelle étude CIM Out of Home, les contacts potentiels sont désormais pondérés par le VAI.

A partir de 2017, le CIM utilise donc également une nouvelle currency basée sur les contacts effectifs.

- Visibility Adjusted Reach                  ou VA Reach,

- Visibility Adjusted Rating point         ou VRP,

- Visibility Adjusted Frequency            ou VA Frequency.

Nous vous invitons à découvrir cette nouvelle currency en consultant la méthodologie de l'étude.

Accéder aux résultats

 

 

Agenda

News et innovations