Accueil » CIM

Notre organisation

Quelques mots d'explication

Le Centre d'Information sur les Médias, en bref le CIM, est né en 1971 de la fusion de l'OFADI (premier organisme d'authentification de la diffusion des titres de presse en Belgique) et du CESBP (premier organisme belge de mesure d'audience). C'est une association sans but lucratif, dont les membres sont les acteurs du monde de la communication en Belgique. Le CIM regroupe, selon le schéma de la tripartite, les annonceurs, les intermédiaires (les agences de publicité et les centres média), et les médias (et leurs régies publicitaires), principalement au travers de leurs associations professionnelles ou parfois à titre individuel.

Ses statuts ont été publiés initialement au Moniteur Belge du 21.07.71 et mis à jour à plusieurs reprises.
 

L'Assemblée Générale

Le CIM compte plus de 225 membres répartis dans les 3 catégories de la tripartite, soit actuellement une dizaine d’annonceurs, une bonne vingtaine d’agences de publicité et centres média et plus de 180 médias et régies. Ils sont réunis en une Assemblée Générale où les voix sont réparties entre les différentes associations professionnelles du secteur et les membres individuels de telle sorte que tous les intérêts en présence sur le marché publicitaire soient équitablement représentés.
 

Le Conseil d'Administration

Le Conseil d'Administration est composé désormais de 21 membres élus par l'Assemblée Générale annuelle. Le Conseil d’Administration élit pour trois ans un Président qu’il peut choisir en son sein ou à l’extérieur, personnalité reconnue par tous pour ses compétences et son indépendance.
Le Conseil d’Administration élit également deux administrateurs appartenant aux deux pôles non représentés par le Président et parmi lesquels sera désigné le Vice-président, ainsi qu’un Secrétaire et un Trésorier. Ils forment le Bureau (voir ci-dessous).
En tant qu'émanation de l'Assemblée Générale, le Conseil d'Administration concentre l'ensemble des pouvoirs et de l'autorité de l'association.
En règle générale le Conseil d'Administration se réunit tous les mois. Le calendrier du Conseil d'Administration est proposé à ses membres par le Bureau.

Composition au 26/04/2017: voir fichier PDF en bas ou le tableau ci-dessous.

Médias     jusqu'en
TV & Radio (ABMA) Wilfried Celis Medialaan 2019
TV & Radio (ABMA) Yves Gérard RMB 2020
TV & Radio (ABMA) Tom Gybels SBS Belgium 2020
TV & Radio (ABMA) Denis Masquelier IP/RTL 2018
TV & Radio (ABMA) Sandrine Penninckx RMB 2019
TV & Radio (ABMA) Anny Wuyts VAR 2019
Internet (DMA) Mark Daemen Mediahuis 2018
Quotidiens (LaPresse.be - ex JFB) Thierry Hugot Rossel 2018
Quotidiens (Vlaamse Nieuwsmedia) Trui Lanckriet Mediahuis 2020
Presse périodique (The Ppress/UPP) Philippe Belpaire Roularta 2018
Presse périodique (The Ppress/UPP) John Stuyck Ackroyd Publications 2018
Out of Home (AEA) Wim Jansen JC Decaux 2018
Siège Individuel Médias Birgitte De Smet Transfer 2019
Siège Individuel Médias Patrick Van Dijck Brightfish 2019

 

Intermédiaires    jusqu'en
Intermédiaires (UMA/ACC) Thierry Brynaert Mediaedge:cia 2018
Intermédiaires (UMA/ACC) François Chaudoir Space 2018
Intermédiaires (UMA/ACC) Hugues Rey Havas Media 2020
Siège individuel Intermédiaires Bernard Cools Space 2020

 

Annonceurs   jusqu'en
Annonceurs (UBA) Simone Ruseler UBA 2019
Annonceurs (UBA) Patricia Vermandele ING 2018
Siège Individuel Annonceurs  Yves De Voeght Coca-Cola 2019


Le Bureau

Le Bureau est constitué du Président, du Vice-Président, du Secrétaire, du Trésorier et d’un membre. Le Directeur Général siège également au Bureau, mais sans voix délibérative.

Le Bureau n'agit que sous l'autorité et par délégation du Conseil d'Administration. Certains types de délégation lui sont systématiquement dévolus, d'autres font l'objet de missions spécifiques. C'est ainsi, entre autres, que le Bureau décide de l'admission de nouveaux membres, prend l'initiative de sujets à débattre au Conseil d'Administration, et prend les décisions d'ordre opérationnel.

Il a également comme fonction de mener une réflexion stratégique préparant les propositions de décision à soumettre au Conseil d'Administration.

Pour que les considérations d'ordre technique n'envahissent pas les délibérations du Conseil d'Administration, c'est au niveau du Bureau que ces considérations sont abordées. C'est pourquoi le calendrier des réunions du Bureau comporte des réunions mensuelles qui précèdent de 1 ou 2 semaines les réunions du Conseil et qui servent essentiellement à préparer celui-ci.

Composition actuelle du Bureau : 

Philippe Belpaire (Roularta), Trésorier
François Chaudoir (Space), Vice-Président
Thierry Keyen , Président
Patricia Vermandele (ING Belgique), Secrétaire
Anny Wuyts (VAR), membre.

 

La Structure Permanente

Comme son nom l'indique, la Structure Permanente est l'organe permanent du CIM, mais aussi son organe opérationnel. Au service du CIM lui-même, mais aussi de chacun de ces membres, elle est chargée de mettre en œuvre les décisions du Conseil d'Administration et du Bureau, d'assister les Commissions Techniques et leur Président, tout en assurant la valeur méthodologique des études que le CIM met en œuvre et le déroulement adéquat de celles-ci. On doit donc y retrouver des qualités d'organisation et de compétences techniques.

Placée sous la direction du Directeur Général du CIM, son organigramme opérationnel actuel (mais susceptible d'adaptation continuelle aux circonstances du moment) s'appuie sur plusieurs équipes, chacune dotée d'un Chef de Projet et de ses assistant(-e)s, qui se partagent les divers domaines d'études.
 

LES COMITES STRATEGIQUES

Les Comités Stratégiques élaborent une vision à long terme pour le développement des études CIM. Il existe des Comités Stratégiques ‘Médias’ et un Comité Stratégique ‘CrossMedia’.

Les Comités Stratégiques déterminent les besoins d’un secteur et les objectifs de l’étude dite tactique qui mesure l’audience d’un média spécifique. Ils fixent le cadre dans lequel sont définis les modalités méthodologiques, le type de résultats, le budget, les modes d'exploitation et les cahiers des charges. Une fois l’étude lancée, ce Comité en supervise le déroulement, et regarde si, dans la pratique, elle répond aux besoins des parties prenantes.

Les Comités Stratégiques 'Média' sont composés de responsables décisionnaires issus:

  • des catégories médias impliquées dans l’étude (les ‘vendeurs’ d’espaces publicitaires doivent représentés ensemble au moins 75% du montant financé des études CIM concernées).
  • et des intermédiaires et annonceurs (le 'pôle acheteurs' d’espaces publicitaires est représenté par au moins 3 commissaires).

Le président du Comité Stratégique est désigné par les ‘vendeurs’.

Le Comité Stratégique 'CrossMedia' détermine l’orientation stratégique à long terme des études qui mesurent l'audience combinée de tous les médias. Ce Comité est composé de 14 commissaires :

  • 7 responsables décisionnaires des intermédiaires et annonceurs - le 'pôle des acheteurs' d’espaces publicitaires,
  • et 7 responsables décisionnaires du pôle médias (1 pour le média Presse Quotidienne, 1 pour le média Presse Périodique, 1 pour le média TV, 1 pour le média Radio, 1 pour le média Cinéma, 1 pour le média Internet, 1 pour le média Out of Home), le ‘pôle des vendeurs’.

Le président de ce Comité Stratégique est désigné par les ‘acheteurs’.

Le Comité Stratégique se réunit aussi souvent que sa mission l'exige. Une fois l'étude lancée, il se réunit au moins une fois 9 mois après le démarrage de l'étude, puis au moins une fois tous les 12 mois qui suivent. Il informe régulièrement le Conseil d'Administration de l'avancement de ses travaux, et lui présente ses recommandations finales, sous la forme écrite qu'il juge adéquate.

Plus de détails via les Statuts.

Composition des différents Comités Stratégiques: Comité Stratégique Télévision, Comité Stratégique Radio, Comité Stratégique Presse, Comité Stratégique OOH, Comité Stratégique Internet, Comité Stratégique CrossMedia.

 

Les Commissions Techniques

Les Commissions Techniques sont mandatées  par le Conseil d'Administration et lui font rapport. 

Mission:

  1. Traduire sous forme d'un projet d'étude les besoins d’information précis de la tripartite comme définis par le Comité Stratégique, entre autres au niveau :
  • du media planning et media trading par les agences de publicité, agences média et annonceurs,
  • du marketing et de l’enrichissement des données par les régies publicitaires,
  • de l'évaluation de leurs produits par les propriétaires de médias.
  1. Choisir les principales options méthodologiques, établir les projets de cahiers de charges des études à réaliser, et, procéder à l’évaluation technique et au ranking des offres.
  1. Assurer le suivi et le contrôle des études en cours et vérifier leur conformité aux spécifications du cahier des charges.
  1. Assurer le contrôle du respect des règles de calcul dans les logiciels de planning et des règles d’exploitation des données par les souscripteurs. 


Il existe une Commission Technique par domaine d'étude, plus une Commission Technique stratégique qui s'occupe de l'étude TGM (Target Group Monitor ou Etude Groupes Cibles) et du projet Cross Media. Il existe donc actuellement 8 Commissions Techniques. Pour de plus amples informations sur les Commissions Techniques, consultez la page qui leur est consacrée.

 

Financement

Le système de financement de l’association a été approuvé pendant l’Assemblée Générale en avril 2012. Sauf décision contraire d'une l'Assemblée Générale, ce mode de financement restera d'application après 2015. Le CIM est financé conjointement par les médias et les intermédiaires.
La clé de répartition entre les deux parties diffère selon qu’il s’agisse de contributions au "non tactique" ou au "tactique":

Contribution au non tactique.
Les coûts du “non tactique” couvrent des frais de la Structure Permanente (y compris les frais de personnel), du TGM (Target Group Monitor) et de l’étude HUB qui forme la base du projet CrossMedia.
Les médias et les intermédiaires contribuent aux frais du "non tactique" à parts égales.

Contribution au tactique.
Les frais du “tactique” couvrent les coûts des études d’audience currency pour les divers médias. Les médias financent 91% du « tactique » et les intermédiaires 9%.
La contribution des intermédiaires aux études d’audience currency pourra varier à l’avenir du fait qu’après 2013 l’augmentation de participation financière globale (au tactique et au non tactique) est limitée à l’augmentation de l’index.

La clé de répartition pour les intermédiaires.

Les intermédiaires qui sont membres de l’UMA partagent les coûts sur la base de leur chiffre d’affaires (source: UMA) après déduction des contributions éventuelles d’autres intermédiaires.

La clé de répartition pour les médias.

La répartition des coûts entre les souscripteurs médias d’une étude d’audience dépend du type de média. La clé de répartition est soit l’audience mesurée, soit le chiffre d’affaires publicitaire brut, soit le nombre de régies publicitaires ou le nombre de régies publicitaires et le de nombre de médias qu’ils représentent.

Pour de plus amples détails, consultez le Règlement d’Ordre Intérieur du CIM et ses annexes.

 

PROCEDURE D'ACHAT - APPEL D'OFFRES - ETUDES CIM

Le Conseil d'Administration a approuvé, lors de sa séance du 26 janvier 2016, le nouveau texte pour la procédure d'achat des études CIM. Le document est disponible ci-dessous.